300 HUMORISTES

Lumière sur Vincent PIGUET

Vincent Piguet one man show Header

Vincent PIGUET   One man show

Vincent Piguet doit sa carrière à un joli coup de poker et beaucoup de culot. Certains psys parleraient même de l’énergie du désespoir. En effet, en février 2005, c'est en cherchant du travail dans un journal qu'il tombe sur l'annonce d’un concours d’humoristes à Montélimar dans le cadre de La Nuit de l’Humour. Il s’inscrit, persuadé qu’il a sa chance.

Il a alors 32 ans, n’est jamais monté sur scène et le DVD de son spectacle est bien entendu resté au Gabon… Il bluffe mais cela marche. Il écrit un sketch en quinze jours, le présente devant le jury et est sélectionné parmi les six finalistes ! Cela lui vaudra d’assurer la première partie de Tex devant 800 personnes. Depuis, de festivals en cafés-théâtres, Vincent Piguet n’a jamais arrêté. Il a même tourné aux côtés de Jean-Marie Bigard dans « Le missionnaire » de Roger Delattre.

Comme il n’a rien fait dans l’ordre, il a pris des cours de théâtre tout en se produisant sur scène, mais il a vraiment trouvé sa voie et tourne sans relâche en province tout en faisant quelques incursions à Paris.

Dans son premier one man show « J’avais pas prévu » il s’inspire de la vie, parle d’amour, de thérapies, de quête du bonheur et n’en finit pas de progresser.

Après plusieurs passages dans l’émission de Laurent Ruquier « On ne demande qu’à en rire », il est actuellement à l’affiche avec son spectacle « Vincent Piguet est un coquinou ». Son humour caustique, ses jeux de mots et sa galerie de personnage loufoques font mouche à coup sûr !