TOUT SUR ANNE ROUMANOFF
bouton facebookbouton twitterbouton google plus

PARTAGER LA PAGE

Anne ROUMANOFF humoriste header

La biographie de Anne Roumanoff

Anne Roumanoff est une humoriste, auteur et comédienne française. Elle est née en 1965 à Paris. Aînée de quatre enfants, Anne Roumanoff grandit dans le 17 ème arrondissement et fréquente le lycée Carnot.
En 1977, suite à un repas de famille où l’un des amis de la famille imite devant elle l’acteur Louis Jouvet, la jeune fille imite l’humoriste Sylvie Joly. A sa grande surprise, elle fait rire tout le monde et a le déclic. A la rentrée suivante, âgée de 12 ans, elle décide de s’inscrire seule au cours Simon. Elle y suit des cours de théâtre pour enfants puis pour adolescentes. A 14 ans, elle s'inscrit au cours Florent.
 
Après un bac à 16 ans, elle entre à 17 ans à l’Institut d’études politiques de Paris, « Sciences Po ». Elle continue donc en parallèle à suivre des cours de théâtre chez Jean Davy puis chez Maurice Sarrazin. Elle obtient son diplôme de Sciences Po en juin 1986, section politique, économique et social.
L’été 1986, elle part au Club Med comme GO, elle est baby-sitter du fils du chef du village et présente ses premiers sketchs où elle se moque des vacanciers du club Med...
 
En 1987, Anne commence à se produire sur différentes scènes parisiennes. Elle passe la même année un casting qui lui permet d' intègrer « La Classe » sur France 3 aux côtés notamment de Jean-Marie Bigard, Michèle Laroque, Vincent Lagaf’, Pierre Palmade, Eric Thomas... L’émission se déroule dans un décor de salle de classe où Fabrice, l’animateur, joue le professeur et demande à ses élèves humoristes de monter sur l’estrade pour jouer leurs sketchs et remporter la meilleure note.
En 1988, Anne Roumanoff prend possession pendant 9 mois du Théâtre des Blancs-Manteaux avec son premier one woman show « Bernadette, calme toi ! ».
Elle enchaine ensuite avec son deuxième women show « Je bosse comme une folle, j’ai pas une minute à moi, c’est du délire », toujours aux Blancs-Manteaux pendant 7 mois.
En 1991, elle joue son 3ème one man show au théâtre Grévin (350 places) pendant 4 mois.
Anne Roumanoff débute en radio en 1991, où elle participe à la création de l’émission « Rien à Cirer » sur France Inter.  De 1992 1996, elle participe à cette émission dominicale sur France Inter aux côtés notamment de Laurent Ruquier, Patrick Font, Pascal Brunner, Laurent Gerra, Jean-Jacques Vannier, Laurence Boccolini, Virginie Lemoine, Sophie Forte, Frédéric Lebon...
 
En 1993, elle investie l’Européen pendant 8 mois avec un nouveau spectacle « Anne Roumanoff ».
 
En 1995, l’humoriste touche pour la première fois à la presse écrite. Et c’est dans le mensuel « M, le magazine de l'homme » qu’elle écrit une chronique par mois.
En 1996, elle apparait au cinéma dans "Golden Boy" au côté de Jacques Villeret.
La même année elle joue au théâtre dans "la seconde surprise de l'amour " de Marivaux au théâtre Grévin et dans "Potins d'enfer" de Jean-Noel Fenwick.
 
En 1996, elle revient au one woman show avec « Les hommes et les enfants d’abord » au théâtre Daunou pendant 9 mois. C’est 50 000 spectateurs qui viennent l’applaudir pour son 5ème one woman show.
 
Pour fêter ses 10 ans de scène, elle s’installe à L’Olympia pendant 3 soirs en 1998 avec son spectacle « Complètement Roumanoff ».
 
Dès 2000 et pendant 15 mois, elle reste à l’affiche de Bobino pour son one woman show « A La Roumanoff ». Avec plus 160 000 spectateurs qui viennent découvrir le spectacle de l’humoriste, le succès est au rendez-vous.
 
En 2002, elle fait une tournée de 15 dates au  Québec.
 
En 2003, son one woman show « Follement Roumanoff » reste à l’affiche du théâtre parisien de Bobino pendant 13 mois. Elle part ensuite le présenter dans toute la France ainsi qu’au Québec.

Depuis 2006, Anne Roumanoff présente des jeunes humoristes à la télévision : « Anne et ses chéris » sur Paris Première,  « Les chéris d’Anne » sur NRJ12 et Comédie. Anne Roumanoff nous fait découvrir ses coups de cœur dans la nouvelle génération d’humoristes comme Arnaud Tsamère, Kev Adams, Constance ou encore Garnier et Sentou.
 
En 2007, pour fêter ses 20 ans de carrière, on retrouve Anne Roumanoff sur les planches des Bouffes Parisiens pour son woman show anniversaire « Anne a 20 ans ». Plus de 230 000 spectateurs sont venus l’applaudir au cours des 18 mois de représentations.
Nous la retrouvons par la suite tous les dimanches dans l’émission de Michel Drucker « Vivement Dimanche Prochain » sur France 2, où elle tient une tribune comique sur l’actualité. « Radio Bistro » fait le buzz avec son sketch sur la rencontre entre Nicolas Sarkozy et Carla Bruni, la vidéo a été vue plus de 7 millions de fois sur internet.
 
En 2008, Anne Roumanoff reçoit le globe de cristal du meilleur one man show.
Anne devient metteur en scène pour deux pièces de théâtre : « Ma colocataire est une garce ! » de Fabrice Blind qui sera joué plus de 500 fois  et « Les contes des mille et une nuits », où elle collabore à l’écriture avec Kader Taibaoui.
Elle écrit une chronique mensuelle « Humeur, Anne Roumanoff » dans le magazine « Sélection » du Reader’s Digest.
 
Depuis 2009, Anne Roumanoff anime tous les samedis pendant une heure « Samedi Roumanoff » sur Europe 1, une émission satyrique sur l’actualité. Elle y fait des canulars téléphoniques, et intervient dans la matinale de Marc-Olivier Fogiel puis de Bruce Toussaint pendant la semaine.
L’humoriste écrit aussi une chronique sur l’actualité appelée « Rouge vif » pour le Journal du dimanche depuis l'été 2009
 
En 2010, elle devient l’humoriste préférée des Français dans un sondage réalisé par TNS Sofres-Logica.
Elle réitère en tant que metteur en scène en 2010 dans le spectacle musical « La Famille Maestro », écrit et joué par Natacha Santangeli, Mario Santangeli et Xavier Vilsek. Le but est d’initier les enfants à des grands compositeurs de musique classique.
En décembre 2009 elle  réunit 5 millions de spectateurs sur France 2 pour la soirée « Roumanoff c’est rigolo » présentée par Michel Drucker.
 
Elle met également en scène Willy Rovelli dans son one man show « Willy en Grand ».
En véritable touche à tout, Anne publie 4 livres de fables à destination des enfants, reprises contemporaines des Fables de la Fontaine. Ces livres allongent la liste des ouvrages déjà parus  « Le guide de la belle-mère : comment la séduire ou faire avec ! » sorti en 1993,  « Le couple : petits délices de la vie à deux », "ca va être ta fête maman"... 


En 2012, l’humoriste joue son nouveau one woman show « Anne Rou(ge)manoff » au Palais Royal pendant 6 mois, puis en tournée  en France, en Suisse mais aussi en Belgique.
 
En 2013, Anne Roumanoff est l’héroïne de la série « C’est la crise » qu’elle a co-écrite.  Dans cette série de 15 épisodes diffusée sur Comédie +, elle  incarne une mère au foyer obligée de travailler après la perte d’emploi de son mari. On peut retrouver entre autres Claudia Tagbo, Arnaud Ducret, Michel Vivacqua, Caroline Vigneaux et bien  la star québécoise Martin Matte.
En juin 2013, Anne Roumanoff inaugure sa statue au musée Grévin où sa poupée de cire porte bien évidemment une robe rouge, couleur phare de l’humoriste.
 
Au cours de sa carrière, l’humoriste a pu sortir de nombreux spectacles en DVD. Après « Complètement Roumanoff », ce sont : « les hommes et les enfants d’abord » en 2005, « Follement Roumanoff » en 2006, « On ne nous dit pas tout ! Le Best of » et « Anne a 20 ans » en 2008, « 100% Roumanoff » en 2009, « Anne Naturellement » en 2010, « Les Petites Résolutions » en 2011 et « Trois spectacles Anne Roumanoff : Anne Naturellement, Les Petites Résolutions, Follement Roumanoff » en 2012.
 
Anne Roumanoff est aussi  une femme engagée. En 2010, elle est la marraine du téléthon. En 2011, elle monte sur scène aux côtés de Jean-Luc Lemoine, Véronique Dicaire ou encore Anthony Kavanagh pour l’émission « La vie en rire » . Ce spectacle est organisé au profit de l'association luttant contre la leucémie « Cent pour Sang la vie ».
En 2013, elle fait partie du collectif pour le clip des « Restos du Cœur Belge ».
Elle fait aussi partie des 300 personnalités à avoir apposées ses mains sur un t-shirt de la collection caritative « 2 mains rouges ». Tous les bénéfices de la vente des t-shirts sont reversés chaque trimestre aux associations soutenues par les personnalités participantes.
 
En 25 ans, Anne Roumanoff c’est 13 one women show, 9 DVD, 10 livres, 5 émissions de radio, 4 mises en scène de théâtre, 9 rôles à la télévision (séries ou téléfilms)…

En 2014, ses meilleures chroniques parues dans le Journal du dimanche sont publiées dans le livre Normal 1er, roi des Français.

Le 2 février 2015 elle joue son tout nouveau spectacle Aimons-nous les uns les autres en avant-première à l’Olympia et retransmis en direct dans 150 cinémas en France, Suisse et Belgique. Après une tournée avec son spectacle en France, dans les pays francophones, en Angleterre (Londres) et aux États-Unis (New-York et Miami), elle s’installe, pendant 6 mois, à l'Alhambra à Paris à partir de juillet 2015.

TOUT SUR ANNE ROUMANOFF
Anne ROUMANOFF humoriste header
bouton facebookbouton twitterbouton google plus

PARTAGER LA PAGE

La biographie de Anne Roumanoff

Anne Roumanoff est une humoriste, auteur et comédienne française. Elle est née en 1965 à Paris. Aînée de quatre enfants, Anne Roumanoff grandit dans le 17 ème arrondissement et fréquente le lycée Carnot.
En 1977, suite à un repas de famille où l’un des amis de la famille imite devant elle l’acteur Louis Jouvet, la jeune fille imite l’humoriste Sylvie Joly. A sa grande surprise, elle fait rire tout le monde et a le déclic. A la rentrée suivante, âgée de 12 ans, elle décide de s’inscrire seule au cours Simon. Elle y suit des cours de théâtre pour enfants puis pour adolescentes. A 14 ans, elle s'inscrit au cours Florent.
 
Après un bac à 16 ans, elle entre à 17 ans à l’Institut d’études politiques de Paris, « Sciences Po ». Elle continue donc en parallèle à suivre des cours de théâtre chez Jean Davy puis chez Maurice Sarrazin. Elle obtient son diplôme de Sciences Po en juin 1986, section politique, économique et social.
L’été 1986, elle part au Club Med comme GO, elle est baby-sitter du fils du chef du village et présente ses premiers sketchs où elle se moque des vacanciers du club Med...
 
En 1987, Anne commence à se produire sur différentes scènes parisiennes. Elle passe la même année un casting qui lui permet d' intègrer « La Classe » sur France 3 aux côtés notamment de Jean-Marie Bigard, Michèle Laroque, Vincent Lagaf’, Pierre Palmade, Eric Thomas... L’émission se déroule dans un décor de salle de classe où Fabrice, l’animateur, joue le professeur et demande à ses élèves humoristes de monter sur l’estrade pour jouer leurs sketchs et remporter la meilleure note.
En 1988, Anne Roumanoff prend possession pendant 9 mois du Théâtre des Blancs-Manteaux avec son premier one woman show « Bernadette, calme toi ! ».
Elle enchaine ensuite avec son deuxième women show « Je bosse comme une folle, j’ai pas une minute à moi, c’est du délire », toujours aux Blancs-Manteaux pendant 7 mois.
En 1991, elle joue son 3ème one man show au théâtre Grévin (350 places) pendant 4 mois.
Anne Roumanoff débute en radio en 1991, où elle participe à la création de l’émission « Rien à Cirer » sur France Inter.  De 1992 1996, elle participe à cette émission dominicale sur France Inter aux côtés notamment de Laurent Ruquier, Patrick Font, Pascal Brunner, Laurent Gerra, Jean-Jacques Vannier, Laurence Boccolini, Virginie Lemoine, Sophie Forte, Frédéric Lebon...
 
En 1993, elle investie l’Européen pendant 8 mois avec un nouveau spectacle « Anne Roumanoff ».
 
En 1995, l’humoriste touche pour la première fois à la presse écrite. Et c’est dans le mensuel « M, le magazine de l'homme » qu’elle écrit une chronique par mois.
En 1996, elle apparait au cinéma dans "Golden Boy" au côté de Jacques Villeret.
La même année elle joue au théâtre dans "la seconde surprise de l'amour " de Marivaux au théâtre Grévin et dans "Potins d'enfer" de Jean-Noel Fenwick.
 
En 1996, elle revient au one woman show avec « Les hommes et les enfants d’abord » au théâtre Daunou pendant 9 mois. C’est 50 000 spectateurs qui viennent l’applaudir pour son 5ème one woman show.
 
Pour fêter ses 10 ans de scène, elle s’installe à L’Olympia pendant 3 soirs en 1998 avec son spectacle « Complètement Roumanoff ».
 
Dès 2000 et pendant 15 mois, elle reste à l’affiche de Bobino pour son one woman show « A La Roumanoff ». Avec plus 160 000 spectateurs qui viennent découvrir le spectacle de l’humoriste, le succès est au rendez-vous.
 
En 2002, elle fait une tournée de 15 dates au  Québec.
 
En 2003, son one woman show « Follement Roumanoff » reste à l’affiche du théâtre parisien de Bobino pendant 13 mois. Elle part ensuite le présenter dans toute la France ainsi qu’au Québec.

Depuis 2006, Anne Roumanoff présente des jeunes humoristes à la télévision : « Anne et ses chéris » sur Paris Première,  « Les chéris d’Anne » sur NRJ12 et Comédie. Anne Roumanoff nous fait découvrir ses coups de cœur dans la nouvelle génération d’humoristes comme Arnaud Tsamère, Kev Adams, Constance ou encore Garnier et Sentou.
 
En 2007, pour fêter ses 20 ans de carrière, on retrouve Anne Roumanoff sur les planches des Bouffes Parisiens pour son woman show anniversaire « Anne a 20 ans ». Plus de 230 000 spectateurs sont venus l’applaudir au cours des 18 mois de représentations.
Nous la retrouvons par la suite tous les dimanches dans l’émission de Michel Drucker « Vivement Dimanche Prochain » sur France 2, où elle tient une tribune comique sur l’actualité. « Radio Bistro » fait le buzz avec son sketch sur la rencontre entre Nicolas Sarkozy et Carla Bruni, la vidéo a été vue plus de 7 millions de fois sur internet.
 
En 2008, Anne Roumanoff reçoit le globe de cristal du meilleur one man show.
Anne devient metteur en scène pour deux pièces de théâtre : « Ma colocataire est une garce ! » de Fabrice Blind qui sera joué plus de 500 fois  et « Les contes des mille et une nuits », où elle collabore à l’écriture avec Kader Taibaoui.
Elle écrit une chronique mensuelle « Humeur, Anne Roumanoff » dans le magazine « Sélection » du Reader’s Digest.
 
Depuis 2009, Anne Roumanoff anime tous les samedis pendant une heure « Samedi Roumanoff » sur Europe 1, une émission satyrique sur l’actualité. Elle y fait des canulars téléphoniques, et intervient dans la matinale de Marc-Olivier Fogiel puis de Bruce Toussaint pendant la semaine.
L’humoriste écrit aussi une chronique sur l’actualité appelée « Rouge vif » pour le Journal du dimanche depuis l'été 2009
 
En 2010, elle devient l’humoriste préférée des Français dans un sondage réalisé par TNS Sofres-Logica.
Elle réitère en tant que metteur en scène en 2010 dans le spectacle musical « La Famille Maestro », écrit et joué par Natacha Santangeli, Mario Santangeli et Xavier Vilsek. Le but est d’initier les enfants à des grands compositeurs de musique classique.
En décembre 2009 elle  réunit 5 millions de spectateurs sur France 2 pour la soirée « Roumanoff c’est rigolo » présentée par Michel Drucker.
 
Elle met également en scène Willy Rovelli dans son one man show « Willy en Grand ».
En véritable touche à tout, Anne publie 4 livres de fables à destination des enfants, reprises contemporaines des Fables de la Fontaine. Ces livres allongent la liste des ouvrages déjà parus  « Le guide de la belle-mère : comment la séduire ou faire avec ! » sorti en 1993,  « Le couple : petits délices de la vie à deux », "ca va être ta fête maman"... 


En 2012, l’humoriste joue son nouveau one woman show « Anne Rou(ge)manoff » au Palais Royal pendant 6 mois, puis en tournée  en France, en Suisse mais aussi en Belgique.
 
En 2013, Anne Roumanoff est l’héroïne de la série « C’est la crise » qu’elle a co-écrite.  Dans cette série de 15 épisodes diffusée sur Comédie +, elle  incarne une mère au foyer obligée de travailler après la perte d’emploi de son mari. On peut retrouver entre autres Claudia Tagbo, Arnaud Ducret, Michel Vivacqua, Caroline Vigneaux et bien  la star québécoise Martin Matte.
En juin 2013, Anne Roumanoff inaugure sa statue au musée Grévin où sa poupée de cire porte bien évidemment une robe rouge, couleur phare de l’humoriste.
 
Au cours de sa carrière, l’humoriste a pu sortir de nombreux spectacles en DVD. Après « Complètement Roumanoff », ce sont : « les hommes et les enfants d’abord » en 2005, « Follement Roumanoff » en 2006, « On ne nous dit pas tout ! Le Best of » et « Anne a 20 ans » en 2008, « 100% Roumanoff » en 2009, « Anne Naturellement » en 2010, « Les Petites Résolutions » en 2011 et « Trois spectacles Anne Roumanoff : Anne Naturellement, Les Petites Résolutions, Follement Roumanoff » en 2012.
 
Anne Roumanoff est aussi  une femme engagée. En 2010, elle est la marraine du téléthon. En 2011, elle monte sur scène aux côtés de Jean-Luc Lemoine, Véronique Dicaire ou encore Anthony Kavanagh pour l’émission « La vie en rire » . Ce spectacle est organisé au profit de l'association luttant contre la leucémie « Cent pour Sang la vie ».
En 2013, elle fait partie du collectif pour le clip des « Restos du Cœur Belge ».
Elle fait aussi partie des 300 personnalités à avoir apposées ses mains sur un t-shirt de la collection caritative « 2 mains rouges ». Tous les bénéfices de la vente des t-shirts sont reversés chaque trimestre aux associations soutenues par les personnalités participantes.
 
En 25 ans, Anne Roumanoff c’est 13 one women show, 9 DVD, 10 livres, 5 émissions de radio, 4 mises en scène de théâtre, 9 rôles à la télévision (séries ou téléfilms)…

En 2014, ses meilleures chroniques parues dans le Journal du dimanche sont publiées dans le livre Normal 1er, roi des Français.

Le 2 février 2015 elle joue son tout nouveau spectacle Aimons-nous les uns les autres en avant-première à l’Olympia et retransmis en direct dans 150 cinémas en France, Suisse et Belgique. Après une tournée avec son spectacle en France, dans les pays francophones, en Angleterre (Londres) et aux États-Unis (New-York et Miami), elle s’installe, pendant 6 mois, à l'Alhambra à Paris à partir de juillet 2015.

VIDÉOS DE ANNE ROUMANOFF
PHOTOS
CRITIQUES PRESSE
CONTACT
ARTICLES
CONTACT

Contacter Anne ROUMANOFF

Contact presse

PVO - 50 rue de Paradis, 75010 PARIS - 01 42 47 04 00 - contact@vaillantprod.com

Production

PVO - 50 rue de Paradis, 75010 PARIS - 01 42 47 04 00 - contact@vaillantprod.com

Envoyer un mail à Anne ROUMANOFF



Votre

* champs obligatoires