TOUT SUR ALBERT MESLAY
bouton facebookbouton twitterbouton google plus

PARTAGER LA PAGE

Albert MESLAY humoriste header

La biographie de Albert Meslay

Albert Meslay est un humoriste français né le 9 mai 1956 à Saint-Brieuc, dans les Côtes d'Armor.

Albert Meslay fait des études de Sciences Economiques et exerce ensuite le métier d'analyste programmateur mais il ne s'épanouit pas dans son travail.

Il commence à faire la tournée des petites scènes et des bistrots qui organisent des spectacles le samedi, dans sa Bretagne natale et y remporte un certain succès. Son humour absurde composé d'aphorismes et de sylllogismes fait merveille.

En 1993, Albert Meslay quitte son métier d'analyste programmeur et la Bretagne pour s'installer à Paris. Il se produit alors au Point Virgule, au Café de la Gare, au Théâtre Trévise mais aussi au Festival off d'Avignon, dans de nombreux autres festivals et en province.

En 1995, Albert Meslay participe au Festival de Monnaie, qui le récompense d'un Devos d'Or, prix qu'il recevra des mains de Raymond Devos, l'une de ses inspirations majeures. Remporter ce prix et le recevoir des mains de Raymond Devos donne à Albert Meslay l'envie d'aller plus loin. Pour lui, cette rencontre justifie le fait qu'il veuille faire ce métier.

En 1996, Patrick Sébastien fait de lui son conférencier dans son émission "Etonnant et Drôle", sur France 2. De 1997 à 1998, Albert Meslay apparait également dans l'émission présentée par Michel Drucker, "Faites la fête" sur France 2, aux côtés notamment de Thierry Samitier ou des Chevaliers du Fiel.

De 1999 à 2000, Albert Meslay participe à l'émission de radio, animée par Laurence Boccolini sur France Inter, "Rien à voir". Fan inconditionnelle de l'humoriste, la présentatrice adoube l'humoriste "Maîtrechroniqueur".
Puis, durant trois ans, Albert Meslay fait partie des "bouffons" de Stéphane Bern dans son émission de radio à succès, "Le bouffon du roi", sur France Inter.

En 2005, Albert Meslay débarque avec un nouveau one man show intitulé "Je pense, mais je ne me comprends pas", spectacle qu'il joue dans toute la France lors d'une tournée de plusieurs centaines de dates. En 2008, le DVD de son spectacle sort tandis qu'il le joue encore sur scène.

L'année suivante, lors du "Printemps des Poètes", quelques unes des pensées d'Albert Meslay sont affichées dans le métro parisien.

L'année 2010 est celle où Albert Meslay rencontre le producteur Didier Pascalis, qui a notamment travaillé avec le chanteur Allain Leprest et la chanteuse Enzo Enzo. Les deux hommes s'unissent pour le troisième spectacle de l'humoriste, "L'Albertmondialiste", que Meslay présente le 1er mars 2011, spectacle avec lequel il partira en tournée à travers toute la France.

En 2013, Albert Meslay fait une apparition dans la série "C'est la crise", diffusée sur Comédie+, avec Anne Roumanoff, Claudia Tagbo, Arnaud Ducret, Michel Vivacqua, et Caroline Vigneaux.

Considéré comme l'un des spécialistes de la pataphysique, science des solutions imaginaires, Albert Meslay aborde tous les thèmes et ne se prive pas pour donner son avis sur tout et n'importe quoi. Sur scène, il fait profiter le public de son humour toujours très fin, de ses excellents jeux de mots, de ses calembours, mais aussi de ses imitations farfelues, comme celles d'Emile Zola, Gandhi, Jean Moulin ou encore Pline L'Ancien.  

Albert Meslay jouera son "Albertmondialiste" au Grand Point Virgule du 19 septembre au 15 décembre 2013.

VIDÉOS DE ALBERT MESLAY
PHOTOS
CRITIQUES PRESSE
CONTACT
ARTICLES